Sensibilisation des patrons et patronnes d’ateliers du canton de Tchalo sur les effets néfastes des violences et sur les méthodes alternatives

Oct 27, 2021 Non classé

L’une des stratégies développées par les acteurs de protection des enfants et jeunes tels que plan International Togo et l’ONG PAFED, est la sensibilisation des patrons et patronnes d’ateliers sur les différentes formes de violences, l’utilisation des méthodes alternatives aux violences en milieu d’apprentissage.

C’est ainsi qu’il a été organisé une séance de sensibilisation à l’endroit des responsables d’ateliers du canton de Tchalo, le 04 Octobre 2021 dans le vestibule du Chef canton.

L’objectif de la sensibilisation est d’apporter plus de clarté sur les droits et devoirs des enfants et jeunes en milieu d’apprentissage, les droits sexuels et reproductifs. Ce fut également l’occasion d’échanger sur les notions de violences surtout celles basées sur le genre et de discuter des méthodes alternatives à la violence ainsi que des voies de recours en cas de violence.

22 artisans dont 14 femmes ont participé à cette séance et ont compris l’importance d’une éducation non violente. Ils ont eu de meilleures informations sur les droits des enfants en général et particulièrement sur les droits sexuels et reproductifs.

Les participants ont apprécié les sujets de discussion et entendent œuvrer à instaurer un climat protecteur et épanouissant pour les apprenants ainsi que leurs enfants comme le témoigne, un patron en ces termes : « tout ce que vous nous avez apporté aujourd’hui comme information doit vraiment nous réveiller et nous amener à arrêter certains de nos comportements si nous voulons former des meilleurs futurs patrons et patronnes. Sans quoi, il y a du chemin à faire.  Je connais bien un patron qui, dans son atelier, tous ses apprentis fument. L’erreur provient de ce patron qui, toujours, envoie ses apprentis aller lui chercher la cigarette et l’allumer pour lui. C’est comme ça que tous les apprentis sont devenus des fumeurs. Après, c’est pour accuser ces apprentis, ne sachant pas qu’ils sont victimes. Je vais soulever cela lors de nos réunions pour attirer l’attention de tous les patrons et patronnes »

Par pafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.