Renforcement de la réunion des leaders traditionnels et religieux sur les croyances, normes et pratiques sociales préjudiciables aux droits sexuels des adolescent-e-s

Renforcement de la réunion des leaders traditionnels et religieux sur les croyances, normes et pratiques sociales préjudiciables aux droits sexuels des adolescent-e-s

Les enfants et jeunes surtout les filles sont toujours victimes des pratiques séculaires préjudiciables sous diverses formes, qui ont leurs sources dans les croyances et normes transmises de générations en générations dans les familles/communautés et qui constituent une violation des droits sexuels des adolescents surtout les jeunes filles.

Afin d’identifier ces pratiques et les déconstruire progressivement dans nos communautés, une réunion organisée par les leaders du canton de Kaboli à l’intention d’une minorité Peulh du village de Nima Lofoé (préfecture de Tchamba) a été appuyée par la facilitatrice du projet de la zone le 04 Février 2021. Il a été question de sensibiliser les garants des us et coutumes du village à reconnaitre le caractère préjudiciable de certaines pratiques sur les enfants et jeunes surtout les filles, à identifier les normes et croyances sur lesquelles ces pratiques se fondent et à envisager leur déconstruction progressive. C’est une communauté qui continue par marier précocement les filles pour répondre à leur tradition qui trouve qu’une fille doit être mariée très tôt pour lui éviter le vagabondage.

Un focus sur les conséquences de cette pratique a été fait à savoir la non jouissance de leurs droits sexuels par les filles, l’abandon de l’école, les grossesses précoces entrainant des conséquences pour la fille et pour l’enfant, le cycle intergénérationnel de la pauvreté…

Le chef de village, les femmes leaders, les leaders religieux ont pris l’engagement de veiller à l’éducation scolaire des enfants et de cesser de marier leurs enfants.

Les participants étaient 23 dont 15 femmes.

Cette activité a été mise en œuvre par l’ONG PAFED, partenaire de Plan International Togo sur le projet « Renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genre au Togo » financé par ASDI.

Photo de famille-Réunion des leaders à Nima Lofoé

Par pafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *