Catégorie : Protection des Enfants et Jeunes

CADRE DE CONCERTATION DES ACTEURS DE PROTECTION DES ENFANTS (CCAPE-TCHAMBA) À L’HEURE DU BILAN DES CAS D’ABUS GÉRÉS DANS LA PRÉFECTURE DE TCHAMBA

LE CADRE DE CONCERTATION DES ACTEURS DE PROTECTION DES ENFANTS (CCAPE-TCHAMBA) À L’HEURE DU BILAN DES CAS D’ABUS GÉRÉS DANS LA PRÉFECTURE DE TCHAMBA.

L’une des stratégies développées pour améliorer la lutte contre les abus commis sur les enfants et jeunes est de créer une synergie d’action entre les différents acteurs de protection. Dans la préfecture de Tchamba, le cadre de concertation des acteurs de protection des enfants et jeunes travaille ainsi dans ce but et tient semestriellement des rencontres de mise au point et de rapportage sur le travail accompli en termes de secours apporté aux victimes de violences.

C’est ainsi que les membres dudit cadre de concertation se sont rencontrés ce Mercredi, 08 Décembre 2021, dans la salle de réunion de la préfecture de Tchamba pour échanger sur les différents cas d’abus gérés au cours des 06 derniers mois.

 Cette activité dénommé « conférence des cas d’abus », s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genres au Togo » financé par l’Agence Suédoise pour le Développement International (ASDI) à travers Plan Suède et Plan International Togo.

La rencontre a mobilisé 18 participants dont 03 femmes. Au total, 31 cas d’abus sur les enfants et jeunes, dont 26 sur des filles, ont été enregistrés à travers les systèmes formels et informels de dénonciation, au cours de la période de Juillet à Décembre 2021.

Il a également été question des difficultés rencontrées dans la gestion de ces cas et celles liées au circuit de dénonciation qui doit être amélioré pour favoriser une meilleure remontée des informations sur les victimes de violences.

Des recommandations ont été formulées par les participants pour améliorer le fonctionnement du cadre et mieux contribuer à l’éradication des cas de violence dans la préfecture de Tchamba.

Le rendez-vous a été pris pour Juin 2022 pour une nouvelle rencontre de conférence des cas d’abus.

 

CONCERTATION DES ACTEURS DE PROTECTION DES ENFANTS (CCAPE-TCHAOUDJO) À L’HEURE DU BILAN DES CAS D’ABUS GÉRÉS DANS LA PRÉFECTURE DE TCHAOUDJO

          La question de protection des enfants et jeunes est très sensible et d’une importance telle que les acteurs de protection à différents niveaux travaillent en synergie pour offrir un meilleur cadre de vie aux enfants et jeunes. Le cadre de concertation des acteurs de protection des enfants et jeunes de la préfecture de Tchaoudjo travaille ainsi dans ce but et tient périodiquement des rencontres de mise au point et de rapportage.

Aussi, les membres dudit cadre se sont-ils rencontrés pour échanger sur les différents cas d’abus gérés au cours des 06 derniers mois.

 Cette activité dénommé « conférence cas d’abus » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genres au Togo » financé par l’Agence Suédoise pour le Développement International (ASDI) à travers Plan Suède et Plan International Togo.

Tenue le vendredi 10 Décembre 2021 dans la salle de réunion de la direction régionale de l’action sociale à Sokodé, cette rencontre a mobilisé 22 participants dont 05 femmes. Le rapport sur la gestion des cas d’abus enregistrés dans la préfecture donne lieu de 47 enfants et jeunes victimes d’abus, dont 37 filles, assistés par le cadre de concertation au cours de la période de Juillet à Décembre 2021.

Le coordonnateur du cadre de concertation en la personne du directeur préfectoral de l’action sociale n’a pas également manqué de saluer les efforts louables des acteurs de protection de la préfecture notamment les ONG, dans la résolution des problèmes des enfants et jeunes.

Des recommandations ont été formulées par les participants pour améliorer le fonctionnement du cadre et mieux contribuer à l’éradication des cas de violence dans la préfecture de Tchaoudjo.

Le rendez-vous a été pris pour Juin 2022 pour une nouvelle rencontre de conférence des cas d’abus.