Catégorie : Equité Genre

Journée Internationale de la Fille

Journée de la Fille du 11 Octobre 2021

  • Nous saisissons cette date commémorative du 11 Octobre, journée de la fille, pour partager avec vous ce texte de la lauréate du concours d’art oratoire organisé par PAFED avec l’appui technique et financier de VLISCO TOGO à Sokodé cette année à l’occasion du mois de la femme.
Anne, la lauréate a lu ce texte lors d’un pitch avec beaucoup de vivacité et d’audace ! Un texte à partager autour de vous ! Une jeune fille à encourager aussi

RENCONTRE AVEC LES PARENTS ET PATRONS/PATRONNES DES MEMBRES DU CLUB CoC EXTRASCOLAIRE DE KABOLI

Projet : « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo »

Le processus du « champion of change » dans lequel sont engagés les enfants et jeunes pour l’égalité des genres nécessite un accompagnement de toutes les parties prenantes dans les différentes communautés.

Les enfants et jeunes, membres du club extrascolaire du canton de Lama Tessi ont déjà eu à animer plusieurs séances sur différentes activités des modules CoC avec l’appui de l’ONG PAFED et des encadrants de clubs.

Vu le caractère délicat et endurant des activités des jeunes engagés dans cette approche, une séance d’échange sur le contenu des modules CoC a été organisée avec les parents et patrons/patronnes des apprentis membres du club afin d’amener ceux-ci à mieux comprendre l’intérêt pour les enfants et jeunes, ainsi que pour les parents eux-mêmes, de parvenir au changement souhaité.

L’objectif de cette rencontre est, en outre, d’amener les parents et patrons/patronnes à se constituer en groupe de soutien des membres du club pour leur venir en appui dans la mise en œuvre de leurs activités.

Cette rencontre a eu lieu le 02 Septembre 2021 à l’EPP au CEG Kaboli et a regroupé 16 personnes dont 10 femmes. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en projet « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo » mise en œuvre grâce au soutien financier de Plan Suède à travers l’ASDI.

Organisée par l’ONG PAFED qui met en œuvre le projet dans les préfectures de Tchaoudjo et de Tchamba, cette rencontre vient à point nommé pour impliquer davantage les parents et les patrons/patronnes d’atelier dans le processus de transformation des normes et croyances et de changement dans lequel sont impliqués les enfants et jeunes de la localité.

« Ce que j’ai entendu aujourd’hui me montre que nos enfants parlent de beaucoup de choses importantes pour leur vie et pour nous-mêmes les patronnes. Il faut vraiment que nos jeunes filles changent de comportement pour ne plus compter seulement sur les garçons. Nous aussi nous sommes là pour les soutenir à tout moment. »
une patronne d’atelier

RENCONTRE AVEC LES PARENTS ET PATRONS/PATRONNES DES MEMBRES DU CLUB CoC EXTRASCOLAIRE DE LAMA TESSI

Projet : « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo ».

Le processus du « champion of change » dans lequel sont engagés les enfants et jeunes pour l’égalité des genres nécessite un accompagnement de toutes les parties prenantes dans les différentes communautés. Les enfants et jeunes, membres du club extrascolaire du canton de Lama Tessi ont déjà eu à animer plusieurs séances sur différentes activités des modules CoC avec l’appui de l’ONG PAFED et des encadrants de clubs.

Vu le caractère délicat et endurant des activités des jeunes engagés dans cette approche, une séance d’échange sur le contenu des modules CoC a été organisée avec les parents et patrons/patronnes des apprentis membres du club afin d’amener ceux-ci à mieux comprendre l’intérêt pour les enfants et jeunes, ainsi que pour les parents eux-mêmes, de parvenir au changement souhaité. L’objectif de cette rencontre est, en outre, d’amener les parents et patrons/patronnes à se constituer en groupe de soutien des membres du club pour leur venir en appui dans la mise en œuvre de leurs activités.

Cette rencontre a eu lieu le 09 Septembre 2021 à l’EPP centrale de Lama Tessi et a regroupé 17 personnes dont 10 femmes. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en projet « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo » mise en œuvre grâce au soutien financier de Plan Suède à travers l’ASDI.

Organisée par l’ONG PAFED qui met en œuvre le projet dans les préfectures de Tchaoudjo et de Tchamba, cette rencontre vient à point nommé pour impliquer davantage les parents et les patrons/patronnes d’atelier dans le processus de transformation des normes et croyances et de changement dans lequel sont impliqués les enfants et jeunes de la localité.

« J’ai beaucoup apprécié les thèmes abordés avec nos enfants dans le club. Nous vivons vraiment beaucoup de problèmes dans notre communauté, surtout le mariage des enfants. Il faut vraiment que les parents soient sensibilisés et que ça change. Je viens de m’engager à appuyer les jeunes dans leur travail et j’espère que ça va aller petit-à-petit.»
une parente

CONDUITE DE LA METHODOLOGIE DU « CHAMPIONS OF CHANGE » AVEC LE CLUB SCOLAIRE « ESPOIR » DU LYCEE TCHALO

Projet : « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo »

                    Les enfants et jeunes, acteurs de changement pour leur propre protection sont résolument engagés à contribuer à l’égalité entre les genres d’autant plus qu’ils sont de plus en plus convaincus de l’importance du rôle qu’ils ont à y jouer. La conduite des activités intégrées à la méthodologie du « Champions of change » pour l’égalité des sexes est une approche qui vient à point nommé pour favoriser plus d’implication des enfants et jeunes dans les actions visant leur protection.

Cette méthodologie permet de les amener progressivement à s’impliquer dans la lutte contre les pratiques qui leur sont préjudiciables et contribuer de ce fait à éradiquer les violences basées sur le genre au Togo. Ainsi donc les enfants et jeunes membres du club « Espoir » du lycée de Tchalo se sont une fois encore retrouvés pour de nouveaux acquis dans leur processus de changement. Ce fut le 10 Septembre 2021 au Lycée de Tchalo.

Cette fois le club a été outillé sur deux thématiques notamment :

Pour les filles, le module « Etre assertif » avec le déroulement de l’activité 6 : « projet de vie »

Pour les garçons, le module 2 « Être un Jeune homme » avec le déroulement de l’activité 2 : « Retrouver mes pairs ».

Au total 13 filles et 12 garçons ont pris part à cette activité. Elle a été animée par la facilitatrice et le chargé de suivi, avec l’appui des 02 encadrants du club.

Désormais outillées pour mieux planifier leur vie et avoir des projets de vie, les jeunes filles ont toutes compris qu’une vision lointaine nécessite une préparation dès aujourd’hui afin de se donner les moyens de réaliser ses rêves.

Quant aux garçons, ils ont retenu que les identités individuelles peuvent être influencées par celles collectives et qu’il leur appartenait, de droit, de décider à quel groupe appartenir sur la base d’une affirmation de soi.

« … Souvent, quand on me demande ce que je veux faire demain, je réponds toujours que j’allais réfléchir après. Maintenant je sais qu’il faut je me décide maintenant pour savoir comment me préparer et ce qui m’attend. Grâce à cette rencontre je vais mieux me préparer pour être une grande enseignante demain … », a révélé une jeune fille à l’issu de l’activité.
une Participante

CONDUITE DU « CHAMPION OF CHANGE » AVEC LE CLUB EXTRASCOLAIRE « ESPOIR » DU CEG TCHALO

A PROPOS

PROJET : « RENFORCEMENT DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES DE GENRE AU TOGO ».

CONDUITE DU « CHAMPION OF CHANGE » AVEC LE CLUB EXTRASCOLAIRE « ESPOIR » DU CEG TCHALO

       
          L’une des stratégies pour amener les enfants et jeunes à s’impliquer dans la lutte contre les pratiques qui leurs sont préjudiciables à travers la déconstruction des normes et croyances est de les outiller afin qu’ils deviennent des acteurs clé du changement.
La méthodologie du « champion of change (COC) » est une approche novatrice qui vise à influencer les normes de genre et à contribuer ainsi à éradiquer des violences basées sur le genre au Togo. Les enfants et jeunes, membres des clubs ont été renforcés sur cette méthodologie afin qu’ils soient appuyés à conduire le processus dans leurs localités.

 

C’est dans cette optique que le club scolaire du CEG Tchalo dénommé « espoir » a réalisé sa première séance de « champion of change » le 27 Juillet 2021 au CEG Tchalo. Cette séance a regroupé 18 membres du club à raison de 11 filles et 7 garçons. Pris séparément, les garçons ont travaillé sur l’activité 1 du module 3 « montrer de la solidarité » tandis que les filles se sont activées sur l’activité 4 du module 1 titré « la communication assertive ».

 

Cette séance a été facilitée par les facilitateurs du projet, appuyé par les deux encadrants et le CCD du canton de Sokodé.
D’autres séances sont prévues avec de nouvelles activités.

Une Participante

« Moi, quand quelqu’un me dit quelque chose et ça m’énerve, je l’insulte et je le menace. Désormais je sais que que ce n’est pas le mieux de mal parler à quelqu’un. Je suis contente d’avoir pris part à cette séance et j’espère qu’après les vacances d’autres séances auront lieu. » témoigne une participante.

CONDUITE DU « CHAMPION OF CHANGE » AVEC LE CLUB EXTRASCOLAIRE « SOLIM » DE LAMA TESSI

PROJET : « RENFORCEMENT DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES DE GENRE AU TOGO ».

         L’une des stratégies pour amener les enfants et jeunes à s’impliquer dans la lutte contre les pratiques qui leurs sont préjudiciables à travers la déconstruction des normes et croyances est de les outiller afin qu’ils deviennent des acteurs clé du changement. La méthodologie du « champion of change (COC) » est une approche novatrice qui vise à influencer les normes de genre et à contribuer ainsi à éradiquer des violences basées sur le genre au Togo. Les enfants et jeunes, membres des clubs ont été renforcés sur cette méthodologie afin qu’ils soient appuyés à conduire le processus dans leurs localités.

 

C’est dans cette optique que le club extrascolaire de Lama tessi dénommé « Solim » a réalisé une autre séance de « champion of change » le 09 Juillet 2021 à l’EPP centrale de la localité. Cette séance a regroupé 21 membres à raison de 12 filles et 9 garçons.

 

Pris séparément, les garçons ont travaillé sur l’activité 3 du module 1 « Montrer de la solidarité : ma confiance, ma force » ? tandis que les filles se sont activées sur l’activité 7 titré « apprendre à prendre des décisions », tirée du même module.

Cette séance a été facilitée par les facilitateurs du projet, appuyé par les deux encadrants et le CCD du canton de Sokodé.

 

D’autres séances sont prévues avec de nouvelles activités.

« Il faut que nous les filles on apprenne à prendre des décisions nous-mêmes et ne pas laisser les autres décider à notre place. Je suis très contente de cette rencontre d’aujourd’hui. On s’est bien amusées et on a appris beaucoup de choses. » témoigne une participante.

CONDUITE DU « CHAMPION OF CHANGE » AVEC LE CLUB « ESPOIR » DU CEG KPANGALAM

2021

« J’ai retenu trois types de comportement qui sont : Le comportement assertif, Le comportement agressif, le comportement passif. Nous avons retenu parmi ces trois types de comportement que c’est le comportement assertif qui est le plus puissant et que nous devons pratiquer dans nos communautés, sociétés, familles, groupes, entre camarades» témoigne une participante.

Projet : « Renforcement de la Société Civile pour la Lutte contre les Violences de Genre au Togo ».

                L’une des stratégies pour amener les enfants et jeunes à s’impliquer dans la lutte contre les pratiques qui leurs sont préjudiciables à travers la déconstruction des normes et croyances est de les outiller afin qu’ils deviennent des acteurs clé du changement. La méthodologie du « champion of change (COC) » est une approche novatrice qui vise à influencer les normes de genre et à contribuer ainsi à éradiquer des violences basées sur le genre au Togo. Les enfants et jeunes, membres des clubs ont été renforcés sur cette méthodologie afin qu’ils soient appuyés à conduire le processus dans leurs localités.

C’est dans cette optique que le club scolaire du CEG Kpangalam dénommé « espoir » a réalisé sa deuxième séance dans ce processus qu’il a démarré en Février 2021. Cette nouvelle séance s’est déroulée le 06 Juillet 2021 dans l’enceinte du CEG Kpangalam, regroupant 20 membres dont 13 filles et 7 garçons. Pris séparément, les garçons ont travaillé sur l’activité 3 du module 1 « ’Ce que nous attendons et ce que nous aurons » ? tandis que les filles se sont activées sur l’activité 3 titré « les types de comportements qu’une fille doit développer », tirée du même module.

Cette séance a été facilitée par les facilitateurs du projet, appuyé par les deux encadrants et le CCD du canton de Sokodé.

D’autres séances sont prévues avec de nouvelles activités.

« J’ai retenu trois types de comportement qui sont : Le comportement assertif, Le comportement agressif, le comportement passif. Nous avons retenu parmi ces trois types de comportement que c’est le comportement assertif qui est le plus puissant et que nous devons pratiquer dans nos communautés, sociétés, familles, groupes, entre camarades» témoigne une participante.

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/Pafed-Togo-111783827308078